DGDA - Evaluation du système de facilitation du commerce virtuel du COMESA dans le Haut-Katanga

Le Directeur Général Adjoint de la DGDA en charge des questions techniques, Simon-Urbain Nzuka Mapengo, a séjourné en octobre 2017 à Lubumbashi, chef-lieu de la Province du Haut-Katanga. Motif de son séjour de travail dans la capitale du cuivre, s’assurer du bon fonctionnement du système de facilitation du commerce virtuel du Comesa en phase expérimentale dans le Haut-Katanga. Ce système consiste à faciliter l’échange commercial entre les pays membres du Comesa en faisant la traçabilité des marchandises le long de tous les ports nationaux et internationaux de transit à l’aide d’un scellé électronique.

Doté de cet outil de hautes technologies placé derrière des conteneurs et autres engins roulants transportant des marchandises, la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) sera en mesure de lutter efficacement contre la fraude et maximiser les recettes pour le compte du trésor public. C’est un système qui est applicable au-delà des frontières nationales et met sur une même plateforme tous les documents des douanes des pays membres du Comesa. C’est en octobre 2014 que le Gouvernement congolais via le Ministère des Finances et le Secrétariat Général du Comesa ont signé le Protocole d’accord de mise en œuvre du système de facilitation du commerce virtuel du Comesa en RDC.

C’est le 08 juillet 2016 que le Ministre des Finances, Henri Yav Mulang, va procéder au lancement dudit système au siège de la DGDA à Kinshasa/Gombe, en présence du Ministre du Commerce, du Secrétaire Général du Comesa et du Directeur Général de la DGDA, Déo Rugwiza Magera ainsi que du personnel douanier.

Il faut noter que dans l’ouest du pays, précisément dans l’axe Kinshasa - Kongo Central, les phases expérimentales I et II ont connu un succès en dépit de quelques difficultés contournées. Le lancement officiel du payement des loyers pour la location des scellés électroniques des cargaisons des marchandises sous douane a eu lieu en avril 2017. C’était au Port sec MGT à Matadi dans le Kongo Central, en présence du DGA de la DGDA, Simon-Urbain Nzuka Mapengo.   

 

0 Comments